Le 4 avril dernier, Mark Zuckerberg lançait une invitation à la presse, déclenchant de nombreuses rumeurs sur l’arrivée éventuelle d’un Facebook Phone. « Venez voir notre nouveau chez-nous sur Android », voilà la phrase d’accroche. On s’attendait donc à un nouveau téléphone, spécialement conçu par et pour Facebook. A la place, c’est un nouveau logiciel qui voit le jour.

Le Facebook Phone : caractéristiques

Ce logiciel conçu par Facebook va permettre de transformer un Smartphone en un terminal spécialement imaginé pour les friands du réseau social. Il faut donc bien comprendre que ce n’est qu’une application, que seuls les utilisateurs d’Android pourront télécharger. Une fois installée, l’application permet de changer son écran d’accueil, et de visualiser tout notre univers Facebook : nos contacts, nos messages, les photos de nos amis et leur statut.

Les points forts

Avec Facebook Phone, le réseau social prend peu de risque, pour ne pas dire pas du tout : il ne construit rien, ni un terminal ni même un système d’exploitation. Mais ce programme informatique peut rapporter gros. En effet, il était vital pour le géant d’investir le marché du mobile. Si le rythme de sa croissance ne cesse de ralentir, l’utilisation de Facebook et le temps passer dessus ne cesse d’augmenter, en particulier grâce aux mobiles. Ce premier pas sur le marché lui permettra peut-être de le contrôler entièrement, qui sait ? Par ailleurs, c’est une idée intelligente puisque ce logiciel touchera plus de monde que la sortie d’un téléphone Facebook. Il est plus facile de télécharger une application que de changer de terminal, et ça, Mark Zuckerberg l’a bien compris. Le seul perdant dans l’histoire : Apple. En effet, en ne pouvant avoir accès à l’application, l’iPhone se fait distancé dans ses services, en laissant les terminaux utilisant Android sous les feux des projecteurs.