Qu’est-ce qu’un Call To Action ?

Le “Call-to-action” (ou CTA) est un bouton “d’appel à l’action” qui a pour objectif d’améliorer votre taux de conversion. Dans cette optique et pour booster votre business il est indispensable d’en insérer dans les pages de votre site web et landing pages pour guider les utilisateurs vers votre objectif de conversion. Le style graphique du CTA peut varier en fonction de vos objectifs et de la charte graphique de votre site.

Voici quelques conseils pour optimiser et boostez la performance de vos pages :

Le texte d’action

Pour attirer l’internaute, il faut utiliser des termes attractifs comme : “gratuit”, “immédiat”… On oublie les mots ennuyeux comme “obtenir”, “essayer”, “envoyer”… pour se concentrer sur la personnalisation et l’implication de l’internaute dans l’action. En utilisant la première personne vous aurez une très nette augmentation du nombre de clics. Il est fortement conseillé d’accompagner le verbe d’action d’un groupe de mots en rapport avec votre offre : « je télécharge la brochure», « je m’abonne à la newsletter » …

Vous pouvez aussi enrichir votre CTA en ajoutant des termes séduisants pour valoriser votre offre et encourager les internautes à cliquer : « j’essaye gratuitement le logiciel », « je commande immédiatement le pack »…

Le texte de votre CTA ne doit pas dépasser 2 à 5 mots. Vous pouvez cependant l’accompagner d’une phrase d’accroche comme un jeu de question / réponse :

Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ? > Je télécharge la brochure

Une fois que vous avez défini le texte de votre CTA, il faut pour être le plus efficace et le plus clair possible, que le texte soit grand et lisible. Il faut trouver le juste équilibre entre un bouton insignifiant (trop petit) et un bouton (trop gros) effrayant, agressif. Le texte de votre CTA doit être suffisamment grand pour attirer l’attention, mais pas trop pour ne pas recouvrir complètement le reste du contenu.

Stratégie de réduction

Créez un sentiment d’urgence. Vous pouvez déclencher un clic en inspirant subtilement un sentiment d’urgence dans votre CTA : « Inscrivez-vous et Obtenez 50% de réduction et plus ! » En faisant une offre, vous séduisez les internautes, en créant un besoin qu’ils n’avaient pas forcément au départ. S’il est intéressé par le produit, la réduction va l’encourager à cliquer.

Les CTA secondaires

Parfois, vous aurez des boutons « secondaires » à placer sur votre site web (vers la page contact, une autre page du site…). Ces CTA doivent être moins accrocheurs que votre CTA principal. Pour vos boutons « secondaires », vous pouvez utiliser un style graphique différent : des nuances de gris ou des couleurs monochromatiques pour rester neutres tout en étant visibles.

Le CTA principal doit toujours être le plus grand et le plus visible de par sa couleur, son accroche, sa forme… Vous allez devoir mettre en place une hiérarchie naturelle des CTA en fonction de leur importance.

Toutefois, veillez à garder une homogénéité de couleur et de forme. Si vous choisissez de faire vos CTA carrés, conservez ce style et faites uniquement une variation de couleur (par exemple : bleu pour le CTA principal et gris pour les secondaires).

Un bon CTA se construit en deux temps :

  • La partie stratégique (vu ci-dessus)
  • La partie graphique (à découvrir dans la partie 2 à venir)

La partie rédactionnelle et stratégique est primordiale. Pour voir son taux de clics augmenter, une accroche séduisante et efficace est donc indispensable. Il est important de retenir que, pour bien l’optimiser, il faut impliquer l’internaute dans l’action et le séduire avec une réduction ou une valeur ajoutée (réduction, cadeau pour toute commande…) .

L’autre point à prendre en compte est la différenciation entre le CTA principal (là ou vous voulez mener l’internaute) et les CTA secondaires (vers les pages internes qui contribuent au bon référencement de votre site par un maillage entre les pages) d’un point de vue graphique et rédactionnel.

Infographie-LE_CTA_ET_SON_UTILITE