Il  y a un an tout juste, le panda laché par Google faisait trembler les référenceurs à travers le monde. Cette année, c’est avec un pingouin que l’entreprise traque les mauvaises pratiques des entreprises sur le web. Ces deux animaux à l’allure pourtant innofensive font bien du dégat dans le monde du SEO.

Google Panda, l’apogée du contenu

Avril 2011, Google Panda est lancé aux Etats-Unis. L’objectif ? Faire tomber les fermes de contenus et les autres sites utilisant du contenu dupliqué entre autres. Les comparateurs de prix avaient, par exemple, été fortement touchés. Nous en sommes désormais à la version 3.5 de l’algorithme (sortie 19 avril) et les sites dont Google estime le contenu comme étant de faible qualité continuent de souffrir régulièrement.

Google Pingouin, la brigade antispam

Là où le panda vise le contenu, le pingouin s’attaque au spam. Pourquoi un pingouin me direz-vous ? Eh bien car tout comme le panda, c’est un animal noir et blanc, métaphore supposée des SEO white hat et black hat. La prochaine version sera peut-être un zèbre qui sait… Quoi qu’il en soit, l’objectif de Google Pingouin est avant tout de combattre le SEO dit black hat et en particulier le spam. Qu’il s’agisse d’achat de lien, de sites satellite ou de cloaking (technique qui permet d’afficher une page différente selon que le visiteur soit un internaute ou bien un robot), le pingouin ne vous ratera pas. Avec ces deux mises à jour, Google veut encore une fois nous prouver à quel point produire du contenu original et de qualité est important.Pour apparaître en bonne place dans les résultats de recherche du contenu frais et unique est plus que jamais essentiel.  La guerre contre le black hat est bel et bien déclarée.
  • packs web marketing

    Complètement de votre avis, remerciement à vous pour vos pages internet abondantes lesquels nous soutiennent tant dans la conquête de la fortune sur le net. Bravo à vous au moyen de votre site internet. Je patiente pour le futur billet avec zèle :-) :-)