Depuis quelques années maintenant, l’enthousiasme autour des applications de messageries instantanées ne cesse d’augmenter. Celles-ci disposent d’audiences assez impressionnantes qui se rapprochent fortement de celles des réseaux sociaux. Devant cette explosion des messageries instantanées, peut-on imaginer qu’elles détrônent un jour les réseaux sociaux ?

La croissance des messageries instantanées


D’après une étude récente, les américains passent 58 minutes par jour sur leur smartphone en moyenne et consacrent plus de 30 minutes à l’envoi de messages. A l’échelle mondiale, plus d’une personne sur deux utilisent quotidiennement une application de messagerie instantanée. Aujourd’hui les services de discussions instantanées sont utilisés, sans surprise, par des millions d’utilisateurs actifs. Devant cet intérêt croissant pour les messageries instantanées et la multiplication des smartphones, des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore Instagram (avec les Instagram Direct) ont développé leurs propres services de messageries instantanées. Et les chiffres sont sans appel ! Fin 2016, Facebook compte un peu plus d’un milliard d’utilisateurs actifs sur WhatsApp, plus d’un milliard sur Facebook Messenger et 500 millions de personnes utilisent Instagram.

Écosystème Facebook en 2016

Écosystème Facebook en 2016

Du côté de Twitter, c’est plus de 300 millions d’utilisateurs qui se servaient des Direct Message (DM) pour communiquer. En d’autres termes, les audiences des quatre plus gros services de discussion instantanée rattrapent à grande vitesse le nombre d’utilisateurs des quatre réseaux sociaux les plus influents (voir graphique ci-dessous).

graphique messagerie

Les réseaux sociaux VS les messageries instantanées


Pour analyser et comprendre ces chiffres, il est intéressant de se soucier de la fonction remplie par chacun de ces moyens de communication. Les réseaux sociaux permettent de partager du contenu de manière « publique » ; soit à ses amis dans le cadre d’un compte personnel ou à tout le monde dans le cadre d’une page publique. Les publications et les commentaires sur les réseaux sociaux sont assez éloignés du message à caractère personnel.

Au contraire, les messageries instantanées permettent plutôt d’engager une conversation confidentielle que ce soit avec une ou plusieurs personnes. Le dialogue se fait de manière privé et n’est rendu public à aucun moment. Dans le cadre d’une conversation avec une marque sur Facebook ou Twitter, l’utilisateur se sent forcément plus rassuré et en confiance car ses propos resteront privées. Il sera bien plus enclin à s’exprimer et à s’engager dans la discussion plutôt qu’une conversation publique sur les réseaux sociaux.

En résumé, les réseaux sociaux et les messageries instantanées sont différents… mais se complètent. Les deux services remplissent des fonctions totalement différentes. Sur Facebook ou Twitter, on partage, on commente avec une certaine retenue car notre message peut-être lu par plusieurs personnes. Sur Facebook Messenger ou via les Direct Message de Twitter, on partage un contenu privé et ciblé avec une ou plusieurs personnes en particulier. Finalement, ces deux services se complètent et cohabitent parfaitement sans jamais se gêner.
  • http://www.eddylacassaigne.com Eddy

    Tu termines toi-même l’article par « En résumé, les réseaux sociaux et les messageries instantanées sont différents… mais se complètent. Les deux services remplissent des fonctions totalement différentes ». Donc non, pour moi, les messageries ne sont pas les nouveaux réseaux sociaux, c’est un outil de communication plutôt qu’un réseau.

    • Pauline

      Merci pour votre retour Eddy!

      Les messageries instantanées mettent en place des services qui se rapprochent des réseaux sociaux (groupes, conversations groupées) et les réseaux sociaux s’équipent peu à peu de système de messagerie : Messenger, Direct Messages… Du côté des marques, celles-ci aussi utilisent les messageries comme nouveau moyen de contact vers leurs « fans ». Nous n’affirmons à aucun moment que les messageries instantanées sont les nouveaux réseaux sociaux mais la question mérite tout de même de se poser et n’a pas fini d’être posée.

    • Tamento

      Merci pour votre retour Eddy!

      Les messageries instantanées mettent en place des services qui se rapprochent des réseaux sociaux (groupes, conversations groupées) et les réseaux sociaux s’équipent peu à peu de système de messagerie : Messenger, Direct Messages… Du côté des marques, celles-ci aussi utilisent les messageries comme nouveau moyen de contact vers leurs « fans ». Nous n’affirmons à aucun moment que les messageries instantanées sont les nouveaux réseaux sociaux mais la question mérite tout de même de se poser et n’a pas fini d’être posée.