C’était la fonction manquante des Hangouts de Google +, le contrôle à distance de l’ordinateur de son correspondant. Google a réparé cette erreur et l’a implanté dans son service de visioconférence gratuit. Google est le premier à implanter autant de fonctionnalité dans un service de visioconférence. Microsoft avec Skype propose bien le partage d’écran mais en aucun cas la prise de contrôle de l’ordinateur de son interlocuteur. Cette fonctionnalité plus que pratique lorsqu’un problème intervient sur la machine d’un collègue, ou même la votre est la bienvenue. Google rajoute donc à son réseau social des fonctionnalités de plus en plus pratiques pour les utilisateurs lambdas et professionnels. Une vision propre à l’entreprise qui ne souhaite épargner personne.