Depuis le temps que tout le monde en parle et après une forte campagne de teasing, c’est ce matin que free a dévoilé son offre mobile ! Alors, l’attente a-t-elle valu le coup ? Avec une introduction impertinente, Free donne le ton. Il jouera son rôle de trublion dans le monde du mobile comme ce fut le cas précédemment avec Internet. Free commence donc avec une vidéo qui contredit la concurrence annonçant l’impossibilité de l’arrivée d’un 4ème opérateur. C’est ensuite la fameuse fusée, un des éléments principaux du teasing qui accompagne l’arrivée de Xavier Niel. Les principaux points dénoncés par le dirigeant de Free sont :
  •  l’engagement chez les opérateurs
  • la complexité des offres
  • les prix les plus élevés d’Europe
Voici les points principaux à retenir de ces offres :

Illimité

  • une offre tout illimité : appels France, DOM, internationaux + SMS/MMS + Internet 3Go à 19,99€
  • Le même forfait à 13,37€ HT soit 15,99€TTC pour les abonnés Freebox
Pour cela, Free s’appuiera notamment sur son réseau de hotspots : le premier réseau mondial ! L’entreprise annonce donc diviser par 2 la facture comparé à ce qui ce fait chez les autres opérateurs. Les appels depuis l’étranger seront eux à 0,50ct/min seulement. Le forfait à 13,37€ HT avait été découvert par les internautes curieux, Free reprenant depuis quelques temps déjà le code cher aux « geeks ».

Achat du téléphone

  • Un partenariat avec Apple proposant l’iPhone 4S à 1€
  • Des téléphones à crédit détachés du forfait
L’achat du téléphone sera donc lui aussi simplifié afin de ne pas contraindre les consommateurs. Encore une fois, une preuve de la notion de liberté chère à l’entreprise.

Mini forfait

  • Une offre pour les petits consommateurs à 2€ pour 60SMS et 60 min de communication
  • La même offre gratuite pour les abonnés free !
Les petits consommateurs n’ont pas été oublliés par Free qui dénonce le forfait RSA, renommé par leurs soins « Racket Super Arnaque ». Ce forfait établi avec le gouverement propose 40min d’appel et 40sms pour 10€. Free fait mieux et propose 60min et 60sms pour 2euros seulement expliquant bien que même ainsi « on fait de la marge ! ». Free conserve son image de trublion, et n’hésite pas tout au long de la conférence à utiliser des mots tels que « pigeons », « vaches à lait » ou « arnaque » pour parler des offres des autres opérateurs. Les mots clés de l’entreprise sont ici : liberté, limpidité et simplicité. Avec des offres réservés aux 3 premiers millions, Free risque de faire une entrée fracassante sur le marché du mobile et ainsi, va peut-être réussir jà faire baisser les prix comme ils l’ont fait précédemment avec Internet. C’est avec une grande émotion que Xavier Niel a conclu cette conférence qui lance le nouvel opérateur sur le marché français du mobile.