Hier soir à 19h (heure française), se déroulait la traditionnelle messe d’Apple qu’attendent tous les fan-boys de la marque à la pomme et fait jaser ses détracteurs. L’occasion pour Tim Cook de monter sur scène pour présenter le produit phare de sa compagnie ainsi que quelques nouveautés comme un nouveau iTunes.

Présentation de l’iPhone 5

Le successeur de l’iPhone 4S a eu comme d’habitude le droit à son lot de rumeur avant sa présentation. Il s’avère que toutes les rumeurs étaient correctes. Ecran plus grand, structure en aluminium et verre, plus fin, plus léger, meilleure autonomie, processeur A6, nano-sim, 4G, nouvelle norme wi-fi, etc. L’iPhone 5 fait bien mieux que son prédécesseur dans tous les domaines y compris sur le software avec la sortie attendue d’iOS6 et toutes ses nouveautés. La nouveauté la plus marquante est bien entendu le nouvel écran de 4 pouces. Apple s’est enfin décidé à abandonner le format 3,5″ (considéré comme étant le meilleur pour un smartphone) afin de se caler sur la concurrence mais ne va pas chercher dans la démesure. Ce nouvel écran a été pensé pour être agréable à tenir dans une main. La résolution augmente, elle passe à 1136 x 640 et garde son appellation rétina (326 ppp). Les nouvelles applications seront adaptées à cet écran alors que les anciennes non mises à jour garderont une résolution de 960×640 avec des bandes noires autour. Sur le dashboard, un cinquième rang d’icônes fait son apparition. Le téléphone allongé est désormais en aluminium avec des fenêtres de verre alumino-silicaté. Il est 18% plus fin que le 4S (7,6 mm) et 20% plus léger (112 grammes). Un téléphone plus grand donc mais plus fin et plus léger grâce à la technologie in-cell (les capteurs tactiles sont dans le même plan que les pixels). L’iPhone 5 est prêt pour la 4G grâce à sa puce Qualcomm. Apple n’a pas donné de détails sur les opérateurs français qui permettront de se connecteur aux bandes 4G mais il ne fait pas de doutes qu’Orange, SFR et Bouygues vont s’empresser de proposer des forfaits compatibles (à prix d’or) à leurs clients. A titre de comparaison, la 3G a un débit théorique de 14,4 Mbit/s et la 4G : 100 Mbit/s. Le processeur A5 fait place à l’A6, deux fois plus rapide en calcul et en graphismes. Les détails techniques n’ont pas encore été annoncées mais une démo d’un jeu vidéo (Real Racing 3) lors de la keynote a ébahit les spectateurs par son réalisme et la qualité de ses graphismes. Le téléphone plus fin a obligé Apple à revoir les dimensions de la batterie. Elle est elle aussi plus fine mais plus haute. A peine plus puissante que celle du 4S, elle permet une autonomie en communication de 8h, 10h en wi-fi et 225h en veille. Une augmentation sensible donc mais toujours insuffisante. L’appareil photo ne bouge pas mais sa fabrication plus fine de 25% et le processeur A6 permettent de réduire le bruit et d’augmenter les performances en basse lumières. La caméra située à l’avant du téléphone est désormais en 720p et Facetime est utilisable sur le réseau 3G (requiert au minimum un iPhone 4S). La partie logicielle de l’appareil photo débloque enfin la possibilité de créer des panoramas de 28MP. Cette fonctionnalité était déjà présente dans iOS5 mais non activée. Avec iOS 6, elle arrive enfin et se montre plus performante que les applications tierces. {youtube}4wGGVb3tkuM{/youtube}

Le connecteur Lightning

Adieu votre bon vieux connecteur usb présent sur les iPhone, iPod et iPad. Si vous voulez recharger votre futur iPhone 5, il faudra le faire avec Lightning. Un connecteur 8 broches 80% plus petit et insérable dans les deux sens. Après 9 ans de commercialisation d’un connecteur universel pour ses appareils, Apple décide de bouleverser tout un éco-système. Un connecteur pour assurer la rétro-compatibilité avec vos appareils (les docks par exemple) sera en vente. Apple cherche encore une fois avec un nouveau connecteur à imposer aux fabricants d’appareils tierces compatibles iPhone de ne pas assurer la compatibilité avec d’autres appareils. La pomme aurait pu choisir le connecteur mini-usb largement démocratisé mais à l’instar de sa connexion Thunderbolt présente sur les macs, elle propose un connecteur propriétaire. Dommage car Lightning n’est qu’une simple variante de l’usb, il n’y a aucun gain de vitesse.

Les tarifs

Les pré-commandes seront ouvertes dès le 14 septembre pour une commercialisation le 21 septembre aux Etats-Unis, en France, au Canada, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Australie, au Japon, à Hong-Kong et à Singapour. L’iPhone 5 adopte la même grille tarifaire que le 4S pour un téléphone subentionné par un opérateur :
  • 199$ pour le 16Go
  • 299$ pour le 32Go
  • 399$ pour le 64Go
Les prix du terminal nu s’étalent de 679€ pour la version 16Go à 899€ pour un iPhone 5 avec 64Go de mémoire. L’iPhone 4S passe à 99$ et n’est disponible qu’en 16Go désormais. L‘iPhone 4 devient « gratuit » pour 8Go seulement lors de la souscription d’un nouveau contrat. L’iPhone 3GS est désormais obsolète et n’est plus en vente.

iOS 6

Le nouveau système iOS sera disponible le 19 septembre pour l’iPhone 5, le 4S, le 4, le 3GS, l’iPad 2, le nouvel iPad et l’iPod Touch 4ème génération. Ses nouveautés ont déjà été abordées dans une précédente présentation. Si vous souhaitez connaître tous les changements, rendez-vous sur la page dédiée sur le site d’Apple. Sur scène, Maps, Passbook et iCloudTabs ont été présentées. Maps annonce la disparition de Google Maps dans les applications pré-installées sur le téléphone et a fait sensation dans la salle avec sa vue 3D, sa compatibilité avec l’assistant vocal Siri et sa navigation GPS. Passbook, votre nouveau gestionnaire de réservation, de cartes fidélités et coupons vous permettra de regrouper toutes vos cartes dans une seule application. iCloudTabs offre enfin la synchronisation des onglets Safari entre vos appareils iOS et vos ordinateurs grâce à iCloud. Une fonctionnalité déjà présente sur Google Chrome.

iTunes 11

Attendue depuis longue date, la nouvelle version d’iTunes sera disponible dès octobre pour Mac et PC. Une interface plus claire et plus moderne qui intègre fortement iCloud et se lie un peu plus à iOS pour harmoniser les différentes versions des appareils Apple. Un coup de jeune nécessaire quand quasiment tous les logiciels Apple ont été mis à jour avec l’arrivée de Mountain Lion. iTunes étant l’un des logiciels présent sur tous les appareils de la pomme, cette nouvelle version était attendue et facilite grandement les tâches les plus simples. La création de listes de lecture est simplifiée et les recommandations d’écoute (d’achat?) sont bien mieux intégrées qu’auparavant. Un nouveau mini-lecteur fait également son apparition. En bref, une nouvelle version qui s’accorde avec le design des applications déjà présentes sur Mountain Lion.

iPod Nano

L’iPod Nano de 7ème génération est un iPod touch miniature. Tactile et plus fin (5,4 mm), l’interface se distingue d’iOS avec de grandes icônes rondes adaptées à l’écran 2,5 pouces (résolution de 240 x 432). 7 couleurs seront disponibles dès le lancement, une puce Bluetooth et le connecteur Lightning sont également présents. La commercialisation est prévue en octobre pour 179€ pour une capacité de 16Gb.

iPod Touch

Le nouvel iPod Touch (5ème génération) adopte l’écran 4 pouces de l’iPhone 5 mais embarque un processeur A5 qui lui permet d’atteindre une autonomie de 40 heures en lecture de musique. L’appareil photo embarqué est celui de l’iPhone 4 mais en 5MP rendant les capacités photo de l’iPod Touch enfin décente. La nouveauté c’est la Loop, une dragonne qui se fixe sur le dos de l’appareil et livré par défaut avec l’appareil. Un ajout plaisant mais était-il nécessaire d’en parler pendant une keynote? Reste que l’iPod Touch est un bel appareil, compatible avec le mode miroir d’AirPlay et embarque Siri. 5 couleurs seront disponibles au lancement avec deux gammes de tarifs :
  • 329€ pour 32go 
  • 429€ pour 64go
Les anciens modèles (4ème génération) restent en vente au prix de 219€ pour le modèle 16Go et 269€ pour le modèle 32Go. Les précommandes du nouvel iPod Touch commencent dès le 14 septembre.

Earpods

Tous les nouveaux produits seront livrés avec de nouveaux écouteurs. Annoncés comme étant plus performants avec une meilleure restitution des basses. La coque est faite de deux morceaux de plastiques fusionnés offrant une forme très proche des écouteurs intra-auriculaire. Ils offrent une meilleure isolation et une meilleure diffusion du son.

Pour Conclure

Cette keynote de présentation de l’iPhone 5 n’a pas dérogée aux codes de présentations made in Apple. Après une annonce des chiffres (ventes, installations, etc.), Tim Cook a laissé la place aux différents chargés de production des produits pour présenter les nouveautés. Un spectacle maîtrisé mais sans réelle surprise. Tout avait déjà été annoncé dans les différentes rumeurs présentes sur le net. Des rumeurs lancées par Apple dans le but d’augmenter l’attente liée aux nouveaux produits. La grosse déception du nouvel iPhone est l’absence de NFC (Near Field Communication) qui autorise les échanges téléphone-appareils tierces sans contact direct. Toutefois, la compatibilité avec de multiples réseaux (4G LTE, 3G+, CDMA, etc.), un nouvel écran, un appareil photo encore plus performant et des matériaux uniques font que l’annonce d’hier n’était pas inintéressante. Reste à savoir quand Apple se décidera à présenter de nouveaux iMacs en mal d’un rafraichissement et l’arrivée d’un MacBook Pro 13″ rétina.