Avoir une belle page Facebook pour sa marque c’est bien. Avoir des personnes qui suivent cette page c’est mieux. Avoir des VRAIES personnes sur cette page c’est encore mieux, non ? Le recrutement de membres sur les médias sociaux est devenu une réelle problématique pour des entreprises en quête d’amélioration de leur image de marque. Il est en effet très bénéfique pour une marque de disposer de milliers de personnes aimant celle-ci et de pouvoir l’exposer ainsi au monde entier.

Mais à quel prix ?

De 30€ à plus de 250€ pour 1000 fans, ce sont les prix proposés par les sites spécialisés dans la revente de fans sur les médias sociaux. Mais c’est surtout au prix de la décrédibilisation de son image que la marque pourrait s’exposer si la supercherie venait à être découverte. Ne soutenant pas ce genre de techniques allant à l’encontre des principes fondamentaux du community management, nous ne ferons pas la liste de ces sites Internet. Cependant, nous vous proposons une méthode pour essayer de démasquer ces acheteurs de fans.

 Identifier les membres aimant une page Facebook

Alors que cela était auparavant affiché de manière explicite sur une page Facebook, il est  aujourd’hui devenu impossible de connaître l’identité de ses fans. Il existe cependant une petite astuce permettant d’afficher un panel des membres d’une page Facebook dans le but de pouvoir les analyser par la suite. 1/ Récupérer l’URL de la page Facebook que vous souhaitez analyser 2/ Rendez-vous sur le site Facebook Developers à l’adresse permettant de créer une LikeBox https://developers.facebook.com/docs/reference/plugins/like-box/ 3/ Faites comme si vous souhaitiez créer une LikeBox en modifiant dans les paramètres :
  • Facebook page URL : en collant le lien de la page que vous souhaitez analyser
  • Height : 2000px
  • Décochez la boîte «  Show stream »
La Likebox de démonstration sur la droite devrait donc se mettre à jour et vous permettre de visualiser les miniatures de certains membres abonnés à la page. decouvrir-ses-fans-facebook

 Analyser les profils des membres affichés

Un des premiers éléments qui pourrait permettre d’identifier une page Facebook composée de membres achetés ou de robots concerne les photos de profil. L’absence de photo doit attirer votre attention et une grand nombre de photos de profil non renseignés sur une même page est bien souvent synonyme d’achats de membres. De même, une page remplie de profils avec des photos de mannequins sexy un peu dénudés doit attirer votre attention et vous permettra d’en tirer les mêmes conclusions. Enfin, cliquez sur une vingtaine de profil au hasard et attardez-vous sur les informations renseignées dans les profils. Si les informations sont les mêmes ou si vous sentez que la cohérence des informations est suspecte, c’est probablement un faux profil. Les paramètres à observer en particulier sont les lieux de naissance et de résidence, formation, intérêts et le nombre d’amis. Sans tomber dans le stéréotype vous pouvez vous méfier :
  • De centres d’intérêts à priori incohérents avec le profil de la personne
  • D’un lieu de naissance ou de résidence entrant en contradiction avec la marque suivie (une personne née au japon et habitant au Japon a peu de chance d’aimer une marque française peu renommée)
  • D’un contact qui n’a presque aucun ami
Vous pouvez également vérifier que la photo de profil ne soit pas extraite d’un autre site ou ne corresponde pas à une autre personne. Pour cela, faites un clic droit sur l’avatar Facebook, puis copiez l’URL de l’image. Collez ensuite cette URL sur le site http://www.tineye.com/ et vérifiez les différents sites sources de l’image. Ainsi on peut être sur qu’un contact avec la photo d’un mannequin dénudé, étudiant au MIT et fan de l’équipe de foot malienne alors que la page serait pour un produit français (vous avez compris les incohérences dont je parlais précédemment) est un profil fake. A titre d’exemple vous pouvez essayer toutes ces techniques sur ce faux profil Facebook. On ne le dira jamais assez, la qualité prime sur la quantité. Vous obtiendrez bien évidemment de meilleurs résultats avec des membres intéressés, même moins nombreux, qu’avec plusieurs centaines de robots. Et vous quel est votre avis sur ce genre de pratiques ?