D’après Google, Google+ compte désormais 90 millions de membres, nous n’avons en revanche aucun chiffre sur l’activité réelle des dits membres. Google essaye donc de passer en force via les autres services de la firme. 90 millions de membres, c’est ce que revendique Google pour sa plateforme sociale. Ceci peut paraître faible face aux 850 millions de membres de Facebook mais si l’on considère que la plateforme a seulement 7 mois, ceci reste une performance. D’après les prévisions d’Experian hitwise, Google + devrait atteindre les 400 millions de membres d’ici la fin de l’année. Malgré cela, il est difficile de mesurer la réelle activité des membres sur le réseau. Alors que l’on sait que l’utilisateur moyen de Facebook y passe presque 5h par mois en moyenne (soit 10min/jour), il est impossible à l’heure actuelle d’obtnir les mêmes chiffres pour Google. La plateforme est même plutôt critiquée et à tendance à être caricaturée en tant que désert. meanwhileG Pour favoriser l’adoption de son réseau, Google tente donc le passage en force en renfoçant les liens entre G+ et les autres services tels que Gmail ou YouTube. Créer un compte Google requiert désormais plus d’informations qu’avant puisqu’il faut alors fournir un nom, une date de naissance et indiquer son sexe. Ceci entraîne la création automatique d’un compte Google+. De même, pour vous créer un compte sur Youtube, il vous faudra nécessairement créer un compte Google et donc un compte Google+. On comprends alors mieux la croissance hors du commun de la plateforme. Ces chiffre sont donc à manier avec précaution puisque les utilisateurs, lors de leur inscription à Gmail ou youtube, n’ont pas forcément conscience de la création du compte Google + associée. Ce passage en force n’est d’ailleurs pas forcément bien vu de tous. De plus, avec la récente intégration poussée de Google + aux résultats de recherche, nulle doute que la firme de Mountain View n’a pas fini de se battre pour imposer sa plateforme comme incontournable. Source