Le ROI des médias sociaux fait partie des interrogations actuelles les plus fréquentes ? Après la période de la course aux fans et aux followers se pose désormais la question cruciale du retour sur investissement. Voyons comment Google Analytics peut vous aider dans cette tâche.

Utiliser les bons codes de tracking

Comme vous le savez surement, Google Analytics vous propose un code de tracking que vous pouvez implémenter sur votre site afin d’en effectuer le suivi. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’il vous propose également d’autres codes de suivi pouvant, par exemple, être associé aux boutons sociaux tels que « j’aime » ou « retweet ». Par exemple, pour Twitter, Google vous propose un code pour mettre en place le bouton : <script src= »http://platform.twitter.com/widgets.js » type= »text/javascript »></script> <a href= »http://code.google.com/apis/analytics »   data-url= »http://code.google.com/apis/analytics »   class= »twitter-share-button »>Tweet</a>   et un autre code pour en effectuer le suivi : twttr.events.bind(‘tweet’, function(event) { if (event) {  var targetUrl;  if (event.target && event.target.nodeName == ‘IFRAME’) {   targetUrl = extractParamFromUri(event.target.src, ‘url’);  }  _gaq.push([‘_trackSocial’, ‘twitter’, ‘tweet’, targetUrl]); }});

utiliser les tableaux de bord

Une fois ces codes mis en place, les tableaux de bord de Google Analytics peuvent vous permettre de suivre de manière assez précise les actions autour de ces boutons. Dans l’onglet Audience Social, vous pourrez alors savoir lequel fut le plus utilisé et générer des rapports sur le nombre de pages visitées, la manière de naviguer sur le site etc. En regardant les sites référents, vous pourrez également voir quels réseaux vous apportent le plus de trafic.

évènements et chemins de conversions personnalisés

La génération d’objectifs personnalisés est une fonction très utilisée pour le e-commerce mais quelque peu sous estimée en ce qui concerne les autres domaines. Cette fonction peut notamment vous permettre d’avoir une vue plus précise sur le nombre de fois qu’un bouton a été activé, qu’un widget a été utilisé ou encore qu’une vidéo a été visionnée. En relation avec cette définition d’objectifs, les chemins de conversion vous aideront à retracer le parcours de l’internaute avant d’arriver à l’objectif qui a été défini précédemment. Vous pourrez ainsi repérez les principaux noeuds, obstacles au passage de l’internaute et y remédier plus facilement. Et vous, quels conseils auriez-vous à donner pour mesurer le ROI des médias sociaux ? Source