C’est drôle comme ce débat rappelle celui qui avait lieu il y a plus de 10 ans autour de l’accès à Internet dans les Entreprises… On connait les arguments des Directions pour couper l’accès aux réseaux sociaux (sécurité, contrôle de la bande passante, productivité, contrôle de l’information…).Avec un peu de recul, nous voyons au moins 5 raisons d’affirmer que :

  • Les risques sont pour le moins surévalués…
  • L ’interdiction est non seulement mal vécue mais surtout contre-productive !

Voici 5 raisons de ne pas interdire Facebook en Entreprise.

Raison numéro 1 : il n’y a pas de perte de productivité !

Ou plutôt les distractions ne créent pas l’improductivité… Si les employés font autre chose c’est par manque de motivation, de rythme, d’objectifs ou de charge de travail. Sinon, toutes les Entreprises auraient déjà interdit les pauses cigarette, le café, le bavardage… fermé les portes ! Si vous avez un problème d’improductivité, cherchez plutôt les causes du côté de votre organisation et de vos processus de management ! La pause améliore l’efficacité au travail ; et ce n’est pas parce qu’elle n’est pas planifiée que la pause n’est pas bénéfique…

Raison numéro 2 : les réseaux sociaux améliorent la communication

Facebook crée des liens entre les gens qui favorisent une bonne ambiance de travail.

Combien de séminaires de team building allez-vous économiser ? Attention toutefois, les risques de dérapage existent… il est important de les former ! Expliquez-leur comment créer des listes sur Facebook, donnez leur des conseils pour protéger leur vie privée… La mise en place d’une charte d’expression ou une formation à l’utilisation de facebook permettent de faire ça…

Raison numéro 3 : on n’attire pas de bons profils avec de mauvais outils

Sans entrer dans l’analyse sociologique, il y a une partie importante de votre population qui ne comprend pas qu’on puisse la priver de ses moyens de communication. La génération Y pourra recevoir un email professionnel à 23h, elle n’hésitera pas à y répondre. Et cette même personne trouvera normal de passer du temps sur Facebook durant sa journée de travail… Le recrutement de jeunes talents est un enjeu crucial pour de nombreuses Entreprises, dont beaucoup mènent des projets Entreprise 2.0 pour être plus attirantes

Raison numéro 4 : la démocratisation de l’intimité

Chez Tamento, la proposition de Stefana Broadbent selon laquelle les médias sociaux ont démocratisé l’intimité dans la journée nous a beaucoup plu… C’est vrai qu’il y a quelques années, les seuls à pouvoir parler à leurs proches pendant les heures de travail étaient les cadres et éventuellement les nomades (commerciaux, SAV, …). Aujourd’hui, cette intimité est devenue un droit qu’on a du mal à imaginer ne pas avoir ! Vous savez comme les privilèges ont la vie dure en France…

Raison numéro 5 : de toute façon vous ne contrôlez déjà plus rien !

Les smartphones offrent déjà tous les accès aux médias sociaux. Bloquer Facebook sur les ordinateurs sera non seulement inutile mais surtout générateur de frustration, et ça, c’est contre-productif !

Et vous, vous en êtes où avec ce sujet ?