En cette période de Fashion-week (du 7 février au 6 mars), on peut constater un nouvel exemple de « brand content » avec le lancement du Tumblr de la célèbre marque de luxe, Dior, que vous trouverez ici : http://dior.tumblr.com/ Tumblr, qu’est-ce que c’est ? Membre de la longue famille des réseaux sociaux, cette plateforme existe depuis 2007. Plus discrète que ses acolytes Facebook et Twitter, Tumblr commence néanmoins à prendre plus d’ampleur. Le principe est simple : l’utilisateur peut poster des textes, des images, des vidéos, des liens ou encore des sons. Sur la même base que Facebook, on retrouve les principales fonctionnalités à savoir : s’abonner, suivre des personnes et retrouver leurs actualités sur notre propre page d’accueil. Les publications peuvent également être « re-bloguées », ce qui équivaut au « RT » de Twitter et au « partager » de Facebook. Elles peuvent aussi être « likées », sur le même principe du « j’aime » de Facebook.

Pourquoi Dior est sur Tumblr ?

Si Dior a décidé d’utiliser Tumblr, c’est certainement parce qu’avec son apparence de « blog old school », le réseau commence à concurrencer les leaders dans ce domaine. En effet, d’après une étude menée par Comscore ou différents sondages Ifop, la popularité de Tumblr est grandissante, surtout aux Etats-Unis. En terme d’audience, on constate une croissance de 104% en 2012 contre 1% pour Facebook. L’étude révèle également que les jeunes européens de 13-25 ans sont particulièrement épris de ce réseau. Avec un style épuré, Dior propose en exclusivité des contenus classés par semaine, que ce soit des photos de défilés ou backstage, ou encore des shootings animés. Les utilisateurs peuvent accéder à leurs sujets favoris grâce aux mots clés mis en place et au fil des semaines, quand les contenus seront plus enrichis, les posts seront ainsi plus facilement partageables. Cette stratégie est efficace pour augmenter le nombre de « fans » de la marque. Tumblr en France : Les boutons de partage sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google + sont présents pour ceux qui ne possèderaient pas encore de compte Tumblr. En effet, l’étude Comscore montre que seulement 1% des internautes français sont inscrits sur cette plateforme, tout âge confondu. La nouvelle constitue tout de même un avertissement pour Facebook qui pourrait, à terme, ne plus avoir le même succès auprès des jeunes. Alors, il serait peut-être temps de s’y mettre ?