Le réseau social à l’oiseau bleu voit passer des millions de tweets par jour. Pour répondre à cette invasion d’information et faciliter la navigation de ses utilisateurs, Twitter à mis en place un algorithme en 2016. L’ordre antéchronologique a disparu au profit d’un fil d’actualité filtré par des critères gardés jalousement par le réseau social. Les équipes de Twitter ont alors mis en place un algorithme censé vous proposer, avant tout, les contenus les plus pertinents en s’appuyant sur vos usages de la plateforme. Ainsi votre fil d’actualité ne contient que les messages que vous devriez trouver important.


infographie-blog-algorithme-twitter  

Twitter version 2018

À l’image de Facebook et son algorithme l’oiseau bleu a connu de nombreuses critiques entre les propos injurieux, les ingérences dans les élections et même le terrorisme. Ces critiques ont amené Twitter a proposer une nouvelle version de son algorithme en février dernier. Première mesure marquante, l’automation est maintenant interdite. Ainsi les services qui diffusent automatiquement le même message ou un message similaire se retrouvent bannis de la plateforme. Avec cet algorithme, Twitter a fait en sorte de moins polluer le fil d’actualité des utilisateurs pour leur proposer un contenu important avec lequel ils pourraient s’engager. Sans oublier que vous ne verrez pas des tweets postés il y a plusieurs jours car trop vieux à l’échelle de Twitter. L’immédiateté reste donc un critère important sur ce réseau social.  

Ce que l’on sait de Twitter et son algorithme

  • Le moment de publication est toujours très important.
  • Un profil crédible sera favorisé par l’algorithme.
  • Utiliser les 280 caractères augmente le taux d’engagement.
  • Un tweet est d’abord proposé a un échantillon de followers pour mesurer son potentiel d’engagement.
  • Les «j’aime», réponses et retweets augmentent la diffusion de votre message.
  • Plus les utilisateurs s’engagent avec vos tweets et plus vous vous engagez avec leurs messages, plus ils ont de chance de voir vos messages.
  • Plus vous passez de temps à lire un tweet plus vous avez de chance de voir des contenus similaires, même si vous n’interagissez pas avec le message.
  Face à la recrudescence des publications et pour le confort des utilisateurs, les réseaux sociaux ont mis en place des algorithme filtrant les bonnes et mauvaises publications. Pour comprendre et maîtriser les bases de ceux-ci l’agence Ste Davies a effectué un travail d’analyse des éléments connus. En analysant et partageant toutes nos connaissances sur ces mécanismes nous parviendrons ensemble à diffuser des contenus de qualité pour le confort de tous les utilisateurs. Les réseaux sociaux vous paraissent encore flous ? Nos experts se feront un plaisir de vous accompagner grâce à des formations ou pour optimiser votre présence sur les réseaux sociaux. Pour comprendre les autres réseaux sociaux, retrouvez les articles de notre série : Source : SteDavies