Fin février, Firefox annonçait le blocage des cookies tiers automatique dans sa dernière version. Cette action ne plait pas aux publicitaires, qui s’insurgent. En bloquant les cookies tiers, la fondation souhaite respecter et protéger la vie privée de ces utilisateurs. Pour rappel, il y a deux sortes de cookies : Ceux opérant sur un site web particulier (qui vous permettent, par exemple, d’analyser l’audience de votre site), et ceux utilisés par plusieurs sites web. Ceux-là sont appelés « Cookies tiers« , et ils sont particulièrement utilisés par les régies publicitaires. Ils permettent de suivre la navigation d’un internaute et ainsi, de proposer des publicités adaptées. Ce sont ces cookies que Firefox souhaite bloquer. Sachant que le navigateur représente 20% du marché publicitaire, diviser par cinq le nombre de cookies utilisés pour tracer le comportement des internautes reviendrait à mettre en péril l’industrie de la publicité sur Internet. Bien sûr, ce blocage n’est qu’une option, mais qui l’enlèvera ? Personne. Ce choix radical suit la méthode du « Do Not Track » (ne pas traquer). Il est vrai que la plus part des gens ne voient pas un site Internet sans sa publicité, mais ils en sont majoritairement gênés. Firefox souhaite donc répondre à la problématique de ses utilisateurs. Cependant, les publicitaires ont pour principe le fait qu’Internet est à tout le monde, et bloquer les cookies, et donc les publicités, reviendrait à une atteinte au principe de la neutralité sur le Net. Cette question de la publicité participe au débat qui a lieu autour de la transparence de la collecte et de la manipulation des données. Quel est votre avis sur ce sujet ? Etes-vous gênés par la publicité, ou au contraire, cela ne vous dérange pas?