L’année est déjà bien entamée, mais peut-être n’avez-vous pas encore réellement fait le point sur vos objectifs et vos attentes quant aux prochains mois… Que vous vous soyez lancé(e) récemment ou pas dans le business, ou que vous comptiez le faire bientôt, il n’est pas encore trop tard pour réfléchir à l’avenir. Pour vous aider en cela, ou compléter votre To Do List, nous vous offrons ces 12 conseils simples à appliquer, qui vous permettront de faire de 2014 VOTRE année !

1/ Clarifiez vos objectifs

Vous êtes chef d’entreprise, autrement dit vous êtes énergique et dynamique. Vous savez prendre des risques. Vous aimez ces moments excitants que vous procurent ce poste, quand il faut se battre contre l’adversité. Du coup, quand tout va bien dans votre business, et que vous vous retrouvez à faire la même chose jour après jour, votre enthousiasme retombe comme un soufflé et vous finissez par vous ennuyer… Posez-vous, et réfléchissez à ce pourquoi vous vous êtes lancé dans ce business. En quoi vous procurait-il énergie et dynamisme ? Qu’attendiez-vous de cette aventure entrepreneuriale ? Et finalement à travers elle, quels étaient vos objectifs dans la vie ? Peut-être vouliez-vous :
  • assurer le confort matériel de votre famille
  • faire en sorte que le monde devienne meilleur
  • être votre propre patron, gérer vous-même votre parcours professionnel
  • vous prouver à vous-même et aux autres que vous en étiez capable
  • trouver un exutoire à votre créativité et votre énergie
  • créer des emplois, développer l’économie
Prenez une feuille de papier, et écrivez toutes les raisons qui vous viennent à l’esprit pour lesquelles vous avez démarré votre business et pourquoi vous y êtes toujours. Vous verrez qu’après cela, 2014 ne vous semblera plus être une montagne si insurmontable que cela à escalader.

2/ Redéfinissez vos valeurs

Aujourd’hui les consommateurs sont avertis. Ils connaissent les ficelles grossières du marketing. Ils sont capables de voir au-delà de la manière dont vous mettez en scène votre marque, et cherchez à montrer ce qui serait l’âme de votre business. Ils ne veulent plus seulement des produits avec le meilleur rapport qualité/prix, ils veulent que vous soyez proche d’eux. C’est pourquoi il est extrêmement important que vous soyez pleinement conscient des valeurs de votre marque, et que vous-même soyez en accord avec ces valeurs. Les valeurs de votre marque sont issues de votre histoire, et représentent ce à quoi vous tenez le plus. Si vous n’avez pas encore commencé à expliciter clairement ces valeurs, il est grand temps de vous y mettre.

3/ Restez à l’écoute des opportunités

Aujourd’hui le monde change plus rapidement qu’il ne l’a jamais fait. De nouvelles technologies émergent en permanence, tandis que d’autres disparaissent tout aussi vite. Facebook célèbre son 10ème anniversaire, et certains disent déjà que dans 10 ans, il pourrait rejoindre Myspace et Bebo dans le cimetière des médias sociaux… En réalité, nous vivons une période fantastique pour entreprendre. Avec toutes ces évolutions, il y a des opportunités partout ; mais encore faut-il être capable de les voir ! Les entreprises ne peuvent plus se permettre de jouer l’immobilisme, année après année, et de se contenter de gérer l’héritage du passé. Vous devez vivre avec votre temps, et savoir innover. Saisissez votre chance – il n’y a que vous, et vous seul, à pouvoir le faire !

4/ Soyez SMART

Nous sommes tous des entrepreneurs audacieux. Nous nous fixons de grands objectifs parce que nous rêvons en grand. Mais souvent avec les grands rêves arrivent les grandes déceptions… N’oublions pas que, bien que l’homme soit allé dans l’espace, il n’a pas encore atteint les étoiles… Alors plutôt que de vouloir toujours viser les étoiles, gardez donc les pieds sur terre, et la tête froide. Un bon moyen pour cela est d’appliquer la méthode SMART – bien connue en pilotage de projets – à vos objectifs. Un objectif SMART doit être :
  • Spécifique –> vous l’avez précisément défini, et savez comment l’atteindre
  • Mesurable –> vous maîtrisez les indicateurs vous permettant de savoir quand vous l’aurez atteint
  • Approuvé –> vous l’avez partagé/validé avec les équipes concernées et savez à qui confier la mission d’atteindre l’objectif
  • Réaliste/réalisable –> vous savez qu’il est faisable, donc vous n’avez pas d’excuses pour ne pas le mener à bien
  • Temporellement défini –> un objectif sans date butoir reste un vœu pieux, ou bien un simple souhait

5/ Ecoutez vos salariés

Avez-vous déjà regardé « Patron Incognito » sur M6 (Undercover Boss aux USA) ? Vous devriez… Dans cette émission, un patron se déguise en employé de sa propre société, le plus souvent tout en bas de l’échelle. Au-delà de la leçon d’humilité que certains reçoivent, ces patrons découvrent à chaque fois quelque chose au cours de cette expérience. Ils en retirent de nouvelles idées pour améliorer leur business. Pourquoi ? Parce qu’en pratique, les salariés qui sont au plus près du terrain connaissent mieux votre cœur de métier que vous ne le connaissez vous-même. Ils savent ce qu’il faudrait faire pour augmenter la productivité, mais ils ont souvent peur d’en parler, en admettant déjà que vous soyez prêt à les écouter…

6/ Laissez la créativité s’exprimer

A propos d’écoute salariale, pourquoi ne pas laisser s’exprimer les idées innovantes, quelles qu’elles soient, et d’où qu’elles viennent ; depuis le balayeur jusqu’au PDG ? Faites savoir à tous vos employés que vous cherchez de nouvelles idées pour améliorer votre business. Encore mieux, laissez-les mettre en place leurs idées, à leur niveau. Donnez à chacun de vos salariés trois « tickets-innovation » pour l’année à venir. Ils pourront essayer de nouvelles méthodes de travail par exemple, à la seule condition de savoir les abandonner si elles s’avèrent mauvaises. Chaque personne aura donc trois fois droit à l’erreur, mais pourra à l’infini trouver de bonnes idées… Il se trouve que je suis mon propre patron, mais si j’étais employé, c’est le genre de pratiques sociales que j’apprécierais grandement dans une entreprise, et qui me donnerait envie de bosser chez eux !

7/ Soyez attentif à vos clients

Aucun business ne peut survivre sans clients, qu’il n’y en ait qu’un seul ou des millions. Sans clients, pas de business. Vous pouvez être persuadé – en théorie – que le client est Roi. Mais en pratique, si tous les courtisans sont sourds, alors être assis sur ce trône-là ne signifie pas grand-chose… Autrement dit, vous devez rester en permanence à l’écoute de ce que veut le Roi. Parlez à vos clients. Posez-leur des questions, et écoutez ce qu’ils vous disent. Vous pouvez le faire en entretien privé, mais aussi très facilement via les médias sociaux ou des sondages en ligne. Assurez-vous que vous répondez bien à leur(s) besoin(s), et ce d’une manière simple et fonctionnelle. Demandez-vous si vous aidez vraiment vos clients à résoudre un problème qui se pose à eux. Si ce n’est pas le cas, alors votre business ne fera pas de vieux os… Peut-être pensez-vous avoir un atout commercial majeur (par exemple, une caractéristique d’un produit qui vous semble géniale et sur laquelle vous avez basé toute votre communication…) mais peut-être qu’en réalité, ce n’est pas forcément pour cette raison que vos clients achètent ce produit-là. Demandez-leur ce qu’ils en pensent, eux.

8/ Créez de l‘excellence

L’excellence dans le business c’est quoi ? C’est le fait de donner exactement à vos clients ce qu’ils veulent. A partir du moment où vous répondez précisément à leur besoin, vos clients sont prêts à payer pour cela. Bien sûr, nous savons tous sur le principe combien il est important de savoir ce que veulent nos clients, et comment le traduire dans les produits et/ou les services que nous leur offrons. Mais ne vous contentez pas de cela ; vous devez en permanence rester à l’affût, et chercher à découvrir comment toujours mieux comprendre le besoin client. L’excellence d’une marque ne se situe pas seulement dans ses produits ou ses services. Une bonne politique marketing suppose aujourd’hui que vous sachiez offrir ce qui se fait de mieux – gratuitement – à vos clients potentiels, qui associeront ainsi votre marque à cette notion d’excellence. Et n’ayez pas peur de vous investir à fond pour construire cette relation !

9/ Surveillez vos chiffres

Vous pensez que tout se passe bien en ce moment. Ah mais non, vos statistiques vous affirment le contraire…
  • Comment évolue votre CA ?
  • A la hausse ou à la baisse ?
  • Combien de visites enregistrez-vous sur votre site ?
  • Combien de fois vos contenus sont-ils partagés et commentés sur les médias sociaux ?
  • Combien de prospects générez-vous tous les mois ?
Quand bien même les chiffres ne seraient pas votre tasse de thé, vous devez gardez un œil sur les tendances de vos principaux indicateurs d’activité. Et si les chiffres vous disent qu’il faut vous réveiller fissa, alors réveillez-vous !

10/ Optez pour les bons réseaux sociaux

Si vous n’êtes pas présent là où vous devriez l’être sur la Toile, vous gaspillez vos ressources et vous passez à côté de clients potentiels. Mais pour parvenir à vos fins sur les médias sociaux, il vous faut aller sur les bons réseaux, ceux qui correspondent le mieux à votre secteur d’activité, ainsi qu’au profil de vos clients. Beaucoup de réseaux sociaux ne sont pas forcément adaptés à la communication digitale des marques, alors assurez-vous de choisir le(s) mieux adapté(s) à votre business à vous.

11/ Copiez les autres

Pour trouver les bonnes idées, vous n’avez pas besoin de vous croire seul au monde. Regardez ce que font vos concurrents, et testez leurs idées pour vous-même. Oui c’est vrai, c’est mal de copier, mais pourquoi diable vouloir réinventer la poudre tous les matins ? Appropriez-vous les bonnes idées que vous voyez passer. Nous le faisons tous, et en permanence. L’important n’est pas de savoir d’où vous sont venues les idées, mais l’usage personnel que vous en aurez, et comment vous saurez les utiliser dans votre business.

12/ Jetez ce qui ne marche pas

Quelle que soit la taille de votre entreprise, elle a ses limites. Vous ne pouvez pas tout faire. Si vous courez trop de lièvres à la fois, vous n’en attraperez aucun, c’est aussi simple que cela. Soyez réaliste, et évaluez honnêtement ce qui fonctionne bien, et ce qui ne fonctionne pas bien dans votre entreprise. Abandonner des projets dans lesquels on a investi du temps, de l’argent, et sa propre énergie n’est jamais facile. Mais c’est seulement en procédant ainsi que vous dégagerez les conditions de vos réussites futures.

Bonus: Essayez quelque chose de nouveau

Cette année, poursuivez votre rêve fou… Tentez de nouvelles expériences… Développez-vous, et surtout, soyez le meilleur ! « Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir. » – Jean Jaurès Article librement adapté de : http://lorirtaylor.com/12-ways-to-make-2014-your-brands-best-year-yet/